Sopas

L’Équateur est un des pays avec le plus grand héritage de soupes. Dans chaque région on en sert différents types avec les ingrédients propres à chaque zone. Parfois on mélange les fruits de la terre et de la mer pour créer une fusion de saveurs et de textures.

Share this article:

Caldo de novios

C’est un plat, de Morona Santiago, qui se mange pendant les mariages, d’où son nom.La base de sa préparation est le « mote » et de la viande et sa cuisson est lente et longue, ce qui lui donne un goût riche et concentré.

Share this article:

Locro de papa

C’est un classique de la gastronomie équatorienne. Dans sa préparation, on utilise des pommes de terre et du lait, parce qu’il a une texture crémeuse, Au moment de le servir, on ajoute du fromage et de l’avocat.

Share this article:

Cazuela de verde y mariscos

C’est une soupe qui se prépare avec de la banane plantain à laquelle on ajoute du poisson, des crevettes, du poulpe et d’autres fruits de mer. Le mélange de textures et son goût intense en font une des soupes favorites de la côte équatorienne.

Share this article:

Yahuarlocro

Sa base est un “locro de papas” c’est pourquoi il a une texture épaisse, en plus il contient du « librillo », du foie et des poumons d’agneau. C’est un plat qui se mange pendant les fêtes familiales et son origine date de l’époque du métissage dans le pays.

Share this article:

Locro de Cuy

Suivant la même dynamique que le « locro » qui est une soupe épaisse de pommes de terre, apparaît ce délicieux plat. Il s’accompagne de viande de cuy, un petit animal très consommé dans la montagne équatorienne. Sa viande est tendre et avec un goût intense.